Introduction au Droit

  • La justice, pour vous, c´est du chinois: vous pensez qu´une mise en demeure est une pendaison de crémaillère, que la vente à la bougie est une grande surface de luminaires, que l´ordonnance de non-lieu est remboursée par la Sécurité sociale, que le parquet est plus chic que la moquette... Bref, vous êtes perdu dans le labyrinthe de la justice !



    Pourtant, dans une société de plus en plus « judiciarisée », impossible d´ignorer plus longtemps la loi. Sans forcément passer par la case divorce ou suivre l´actualité judiciaire, nous sommes tous - travailleurs exploités, consommateurs mécontents, futurs parents - des sujets de droit.



    Du vote des lois par le Parlement aux nombreux tribunaux qui l´appliquent, cette nouvelle édition de La Justice pour les Nuls, mise à jour et augmentée, vous invite à découvrir les coulisses de la justice et ses multiples secrets de fabrication. Jugez vous-même !

  • Le droit vous semble aride ? Il est passionnant ! Et il irrigue l'ensemble des aspects de notre vie. Plus que jamais, il est utile de le maîtriser.

    Quelle est la différence entre le droit civil et le droit pénal ? Qu'est-ce que la jurisprudence ? Comment distinguer un décret d'un arrêté ? À quoi sert le juge administratif ?

    Cet ouvrage clair et synthétique vous présente les grandes branches du droit : droit privé, droit pénal, droit public. Il détaille également les sources du droit en France : Constitution, traités internationaux, droit de l'Union européenne, lois, règlements. Enfin, le lecteur peut se faire une idée précise des différentes carrières possibles dans le domaine juridique : magistrat, avocat, huissier, notaire, commissaire-priseur ou encore officier de police.


    Découvrez dans cet ouvrage :

    Les différentes branches du droit.
    Les sources du droit en France et leur hiérarchie.
    L'organisation administrative et judiciaire française.
    Dix droits fondamentaux, dix grandes lois, dix traités internationaux majeurs.

  • Adoption, mariage, propriété, harcèlement, contrat de travail : le droit français est un labyrinthe de règles complexes et d'exceptions, parfois issues d'anciens réglements datant du Moyen Âge. Les textes sont souvent obscurs pour le citoyen lambda.
    Avec cet ouvrage, vous aurez tous les éléments en main pour décrypter les fondamentaux du droit français en 50 notions clés, exposées avec clarté et pédagogie et illustrées d'exemples concrets.
    Un livre à mettre de toute urgence entre toutes les mains !

  • Vertu, institution, service public ou pouvoir constitutionnel, la justice est un enjeu majeur du débat public. Attribut de souveraineté de l'État, elle est dans le même temps instrument de pacification des conflits, garante de l'égale application de la loi ainsi que du respect des droits des personnes. Cet ouvrage a pour objet de présenter, de manière complète mais accessible, l'essentiel sur la justice en France, ses missions, son organisation et son fonctionnement. Avec en toile de fond une interrogation : comment l'institution judiciaire et ses acteurs s'adaptentils aux mutations contemporaines de la société ?
    Destiné à tout public, tout en étant conçu pour répondre aux attentes des candidats aux examens d'avocat (CRFPA) et aux concours de magistrat (ENM).

  • Guide unique présentant en plus de 100 tableaux des schémas d'orientation sur les questions de droit les plus fréquemment abordées : famille, commerçants, juridictions...

  • La justice

    Collectif

    Droits de l'homme, peine de mort, indépendance des juges, redistribution des richesses, inégalités sociales: la justice est au coeur du débat politique contemporain.
    Institution chargée de réguler la vie des individus en société, elle est aussi une vertu, voire la vertu par excellence, et un idéal, qui nourrit les révolutions et donne sens à la démocratie. Mais quels sont ses fondements et ses fins ultimes ? Et comment remédier aux difficultés inhérentes à sa mise en oeuvre ? La justice humaine, on le sait, est imparfaite et relative - ses lois sont changeantes et peuvent être injustes; elle commet des erreurs; parfois.
    Elle n'est rien d'autre que le masque des plus torts. Et pourtant elle demeure, ainsi que l'écrit Camus, une priorité absolue: " Qu'est-ce que sauver l'homme? Je vous le crie de tout moi-même, c'est donner ses chances à la justice, qu'il est le seul à concevoir. "

  • Le droit, qui offre à la réflexion une masse virtuellement infinie de faits - normes juridiques par millions, soumises à un renouvellement permanent, sans cesse appliquées, interprétées, violées, sanctionnées -, est aussi foisonnant que la vie sociale, qu'il encadre et qu'il reflète. Quels sont les fondements du droit ? Ne suppose-t-il pas la violence autant qu'il s'y oppose ? Quels rapports entretient-il avec la contrainte, la raison, l'éthique ? Quels sont les problèmes posés par sa mise en application ? Telles sont quelques-unes des questions abordées dans cette anthologie, qui explore une notion d'autant plus riche et mouvante qu'elle implique un lien étroit entre l'absolu et le relatif, la théorie et la pratique.

  • Qu'est-ce que le droit ? Ce livre limpide, qui fourmille d'exemples vivants et d'anecdotes, initie le lecteur au droit et à l'« institution » du juge qui, tour à tour, interprète, complète, corrige, voire invente la loi. L'auteur expose simplement et sérieusement ce qu'est le droit, une manière de rendre la société plus vivable. Il en montre ses différentes formes d'expression, ses instruments et ses limites. Mais le droit est également une technique, fondée sur l'observation et le raisonnement. En cela, il est, peut-être, indépendant des règles sociales qu'il formalise. Sans jargon inutile, l'ouvrage s'adresse avant tout aux juristes débutants et aux non-juristes.

  • La présentation des sources fait ici l'objet d'un renouvellement complet. D'esprit anthropologique et pluraliste, l'ouvrage ne se limite pas aux sources françaises et se veut plus général : ainsi la jurisprudence et la doctrine, qui n'ont pas partout la même force, ne sont pas théorisées en soi, mais étudiées à Rome et dans l'Ancien droit, en France et dans la common law, voire en droit musulman.
    En outre, il ne s'agit pas des sources telles qu'elles devraient être, mais des sources telles qu'elles sont : la coutume ou la jurisprudence contra legem sont constatées. Mais l'innovation la plus importante est qu' aux quatre sources classiques- loi et coutume, jurisprudence et doctrine - l'auteur en ajoute deux autres, en général méconnues : la révélation et l'acte juridique des particuliers.

  • Les sources du droit (notamment la loi, la coutume, le précédent, la doctrine) sont utilisées dans tous les cours de droit, dans toutes les branches du droit, quelle que soit la question abordée. Mais alors que les chercheurs et les praticiens s'accordent sur leur caractère central, la notion même, omniprésente et nécessaire, n'est souvent qu'évoquée. C'est négliger que l'issue d'un procès dépend en réalité largement de la manière dont on présente les sources.
    Le précédent doit-il l'emporter sur la coutume ? La doctrine le cède-t-elle au précédent ? Ce volume est l'occasion de poser toutes ces questions.
    Ce faisant, il s'interroge sur les éventuelles nouvelles sources de droit induites par la globalisation.

  • Le langage du droit constitue un continent à part.
    Mais, si les dictionnaires juridiques sont très utiles pour les juristes, on ne comprend pas plus le droit avec un dictionnaire qu'en lisant un code article par article... Il y existe, en revanche. des notions clés qui structurent cette discipline et dont, quel que soit son domaine de spécialisation, on ne peut se passer pour comprendre le droit. Au-delà d'une série de simples définitions lexicales, cet ouvrage propose une entrée en matière aussi claire que concise.
    Il invite à saisir la vision juridique du monde. Le langage du droit, même s'il existe des juristes jargonnants, est, en effet, autre chose qu'un jargon : il est une manière de penser et de concevoir.

  • Disons-le franchement : loin devant les mathématiques, et bien au-delà du serbo-croate, l'étude du droit est la chose la plus épouvantable au monde.
    Enfonçons le clou : le droit civil en est le noyau, dur comme tous les noyaux, vil noyau, si vil noyau. Le Bicentenaire n'y a rien changé, et c'est un professionnel qui vous le dit. Alors, comment faire pour rendre ce noyau mou, mielleux et plaisant ? Comment rassurer l'étudiant effaré par tant de jargon, faire sourire le professionnel imbibé de civil, amadouer le profane ? Relégiférer ! Aujourd'hui, An 1 d'une ère nouvelle, Le Droit n'est pas si vil fait entendre à chacun de manière plaisante :
    - que faire dire quoi que ce soit (mais pas forcément n'importe quoi) à un texte normatif est à la portée de tout le monde, du plus ignare au plus instruit, à condition de respecter une certaine logique et quelques obsessions de base.

    - que les textes dits fondateurs, comme de belles lascives, se languissent de n'être fréquentés que par des amputés de l'imagination.
    À bons entendeurs. mais. avez-vous passé le code ? Non ? Alors c'est le moment !.

  • 66 fiches synthétiques offrant un panorama complet de la Justice pour préparer les concours du ministère de la Justice et renforcer ses connaissances du monde judiciaire.

    - L'organisation de l'administration de la justice.
    - L'économie de la justice.
    - L'organisation et la compétence de juridictions judiciaires.
    - Les professionnels de la justice.
    - La procédure civile.
    - La procédure pénale.
    - La procédure prud'homale.
    - Le système juridictionnel de l'Union européenne.

    Pass'Foucher : l'essentiel pour réussir !

  • « Les études de droit n'ont jamais attiré autant les jeunes bacheliers. Ceux-ci désirent mieux comprendre les études qui s'offrent à eux. Ils ont à cet effet besoin, non pas encore d'une introduction au Droit, mais d'une présentation du Droit et des études juridiques. C'est autour de cette tache pédagogique exaltante que le professeur Mathieu Touzeil-Divina a réuni près d'une centaine de contributeurs venant d'horizons professionnels variés : universitaires bien sûr mais aussi membres du Conseil d'État et de la Cour de cassation, avocats et notaires, fonctionnaires d'État et territoriaux... » Jean-Louis Debré, Président du Conseil constitutionnel L'ouvrage est construit en deux parties : dans la première, sont exposées les différentes « branches » du Droit : d'abord, les sept plus importantes (dites matricielles : droits constitutionnel, européens, (civil) des obligations, administratif, pénal, international et l'histoire du Droit) accompagnées de leurs matières dérivées (procédure, contentieux, institutions, etc.). Viennent ensuite les champs d'étude dits d' « Unité du Droit » et qui, transdisciplinaires par essence, vont au-delà des divisions classiques et académiques public/privé ; national/international ; historique, philosophique, sociologique ou positif, etc. Puis, dans une seconde partie, un glossaire a été constitué et comprend plusieurs notices décrivant concrètement les études et les métiers du Droit.
    C'est donc une vision résolument panoramique mais aussi pratique et accessible qui a été mise en avant et ce, sans oublier nombre de matières souvent totalement ignorées (car très spécialisées) des présentations classiques. Alors, par-delà les frontières académiques et à l'initiative du professeur Touzeil-Divina, une association de juristes (praticiens et universitaires) s'est donné pour but non pas de rédiger une succession de résumés de cours mais d'offrir de façon encyclopédique un aperçu (le plus complet possible) des multiples facettes du Droit. Cette deuxième édition propose des notices toutes mises à jour des dernières actualités juridiques (législatives, réglementaires mais aussi jurisprudentielles). En outre, l'Initiation au Droit s'est enrichie pour rendre compte de mouvements juridiques contemporains tels que la globalisation ou mondialisation du Droit.

  • L'objectif de cet ouvrage est simple : faire découvrir, le plus clairement possible, le droit français à travers ses grands concepts et ses singularités.

    Pour cela, les auteurs se sont inspirés de leur riche expérience d'enseignement à l'étranger. Ainsi, pour faciliter l'apprentissage du lecteur, une large place a été faite aux exemples, aux cartes et aux schémas. De même, les nécessaires développements techniques sont enrichis d'anecdotes, de citations et d'illustrations.

    Cet ouvrage sera essentiel aux étudiants français et étrangers qui y trouveront toutes les clés de compréhension du système de droit français. Plus généralement, il sera précieux à tous ceux qui s'apprêtent à débuter des études juridiques, qui préparent des concours administratifs ou qui souhaitent, tout simplement, comprendre l'ordre juridique français.

    Vous trouverez dans cet ouvrage :

    - Une présentation des grandes notions du droit français :
    Les sources internes - Les sources internationales et européennes - L'articulation entre les normes - Le pouvoir exécutif Le pouvoir législatif - L'organisation administrative et territoriale - La justice et les gens de justice.

    - Une explication des principaux exercices juridiques :
    La fiche d'arrêt - Le commentaire d'arrêt - Le cas pratique - La dissertation - La note de synthèse.

  • L'objet de cette Introduction est de présenter, dans la langue du droit, les principales notions juridiques et les grands principes qui déterminent les règles juridiques. Elle expose en outre l'influence des règles communautaires sur le droit français ainsi que les problèmes majeurs qui préoccupent les juristes d'aujourd'hui : la mondialisation du droit, l'inflation législative, la sécurité juridique, l'accessibilité du droit, l'analyse économique du droit...
    A côté d'un exposé clair et précis de ces notions et de ces règles, l'auteur propose un appareil de références très complet permettant d'approfondir les différents sujets abordés.

  • Cet ouvrage est une introduction aux droits, loin de seulement embrasser le droit civil. Le droit privé (civil, pénal, social, des affaires), le droit public (administratif, constitutionnel), le droit international et le droit européen (droit de l'Union européenne et de la Convention européenne des droits de l'homme) sont mis à contribution afin d'illustrer les grandes problématiques des sources du droit (confection et malfaçons de la loi, conflits de lois dans le temps, hiérarchie des normes, pouvoir de la jurisprudence, autorité de la doctrine, méthodes d'interprétation...) et de l'organisation judiciaire (justices publique ou privée).
    Le chapitre en ouverture « Qu'est-ce que le droit » explore les fondements du droit et les liens qu'il entretient avec de grandes notions (l'État, la religion, l'équité, l'éthique, la codification...). Les questions et controverses les plus actuelles sont abordées (soft law, attractivité économique du droit, neuro-droit, renouveau de la motivation des arrêts de la Cour de cassation depuis 2015...). Le droit de la preuve est décrit, à jour de l'ordonnance du 10 février 2016 en droit civil, au travers de plusieurs branches du droit.
    Comme son nom l'indique, cet ouvrage fait entrer le lecteur dans le droit.
    Il essaye d'être aussi simple que possible, alors que le droit ne l'est pas, du moins pas toujours. Il en montre les richesses mais aussi les insuffisances et les injustices, son enracinement dans le passé mais aussi sa perpétuelle actualisation, sa nature spécifique mais aussi ses liens avec les autres manifestations de la pensée, constamment évoquées : histoire, sociologie, politique, économie, philosophie, religions, littérature, etc.

  • Le droit est un ensemble de règles de conduite qui, dans une société, régissent les rapports entre les hommes : c'est le droit objectif. Le mot désigne aussi les prérogatives reconnues aux personnes : leurs droits subjectifs. Entre l'ensemble des règles et les comportements des particuliers se nouent des relations étroites, constantes, réciproques. Cet ouvrage mène une réflexion première sur l'existence du droit. Il envisage ensuite ses composantes, puis, par effet de symbiose, la réalisation du droit.

  • À jour des réformes essentielles, la fiche Introduction générale au droit est consacrée à une présentation générale et complète de la notion de droit.
    Idéal pour les étudiants qui découvrent le droit ou pour les non juristes qui désirent se familiariser avec les concepts juridiques qui gouvernent leur vie quotidienne, cet ouvrage introduit une vision globale et concrète de la matière, tout en étant accessible, clair, précis, pédagogique et synthétique.
    Cette fiche se compose de schémas, tableaux et développements explicatifs. Elle suit la vie de la règle de droit pour s'articuler en deux temps : présentation du droit dit objectif, qui renvoie à un ensemble de règles destinées à régir la vie en société ; et des droits dits subjectifs, qui désignent les prérogatives reconnues aux personnes physiques et morales.
    Plusieurs questions pratiques (élaboration de la loi, conflits de lois dans le temps, règles de preuve d'un droit...) et d'actualité (question prioritaire de constitutionnalité (QPC), compétences du juge de proximité...) sont également abordées. Elle mène à une réflexion introductive mais profonde sur l'existence du droit, sa teneur et la manière dont il se réalise.

  • Destiné principalement à l'initiation des étudiants qui entament des études juridiques, l'ouvrage expose et explique tous les concepts et les mécanismes qui constituent la base du droit français. Il appréhende le droit dans son ensemble, c'est-à-dire à la fois le droit privé (droit civil, droit commercial, droit pénal, etc.) et le droit public (droit constitutionnel, droit administratif, etc.), y compris dans sa dimension européenne.
    L'ouvrage donne également une vue générale du droit civil (personnes, famille, biens, obligations...) qui constitue la matrice du droit.
    L'exposé didactique de la science et des techniques juridiques est accompagné de documents destinés à aider le lecteur en lui donnant accès à des éléments de la pratique du droit.
    Principalement destiné aux étudiants des Facultés de droit et des Instituts d études politiques, ce manuel est une oeuvre d information, mais aussi de réflexion. Il peut donc être lu avec profit par tous ceux qui s intéressent à la vie politique et à l évolution du monde contemporain.

  • Cet ouvrage présente la particularité, par rapport aux autres titres similaires présents sur le marché, d'être un ouvrage transversal d'introduction, aussi bien au droit privé qu'au droit public. Il présente une dimension internationale importante, en expliquant précisément la place et le rôle des sources internationales du droit. Il décrit de façon précise les bases du système juridique, notamment les sources du droit ou encore l'organisation juridictionnelle, mais il propose aussi une réflexion sur ce qu'est le droit et sa philosophie. Il montre aussi les transformations récentes du droit, qui conduisent à repenser la notion même de normativité. Ce manuel contient enfin des conseils méthodologiques précis à l'attention des étudiants, et ce à propos des principaux types d'exercices qui sont proposés en droit.

empty